Blog

Empêcher que l'ombre du Shadow IT se profile au-dessus du Cloud

Après avoir lutté pendant des lustres pour obtenir des VPNs afin de faire du télétravail, aucun d'entre nous n'aurait pu rêver de la simplicité des applications Cloud qui nous sont proposées actuellement. Si on vous avait dit il y a quelques années qu'un simple clic pouvait vous connecter à votre réseau professionnel depuis votre domicile, vous auriez ri de cette idée. Aujourd'hui, ce rêve de connexion à distance est une réalité pour les utilisateurs, mais il est sur le point de devenir un cauchemar pour de nombreux administrateurs IT.

 

Qu'est-ce que le shadow IT ?

Le cloud offre des solutions pour tous les besoins des utilisateurs. Les applications sont facilement accessibles sur le cloud et les employés les utilisent pour effectuer leur travail plus efficacement. Le Shadow IT est quand ces applications ne sont pas approuvées par l'IT ou quand les administrateurs IT ne sont pas au courant de leur utilisation.

Sans aucune visibilité sur les applications utilisées par qui et à quelles fins, les administrateurs IT sont contraints de se battre à l'aveuglette, tentant en vain de contrôler les coûts et de garantir la sécurité des données. Les équipes IT appliquent généralement une procédure méticuleuse d'évaluation des applications dans un environnement de test avant de les autoriser. Ils le font pour éviter les failles de sécurité et éliminer toute possibilité qu'une application soit incompatible avec la configuration actuelle de l'entreprise.

S'engager dans le shadow IT est assez simple, mais a des conséquences de grande ampleur. Bien qu'il soit facile pour les utilisateurs de contourner l'approbation de l'équipe IT, ils ne vérifient pas la fiabilité des applications qu'ils choisissent. En un rien de temps, les utilisateurs saisissent des données d'entreprise vitales dans des services en cloud non autorisés, laissant ainsi la sécurité des données en jeu. Gartner prévoit que d'ici 2020, un tiers des attaques réussies contre les entreprises porteront sur leurs ressources informatiques parallèles.

Que peuvent faire les administrateurs IT pour faire face au shadow IT ?

La popularisation du shadow IT est principalement due à la lenteur de l'adoption des applications cloud dans les entreprises. Les utilisateurs optent souvent pour le shadow IT car il évite le processus lent et fastidieux d'attente des autorisations des administrateurs. Pour lutter contre, les administrateurs IT ont besoin de deux choses : la visibilité et le contrôle.

La visibilité sur les applications utilisées par les utilisateurs finaux donnera un aperçu de leurs besoins immédiats. Les administrateurs IT peuvent évaluer chaque produit pour vérifier sa fiabilité et sa sécurité. Si un administrateur évalue une application et estime qu'elle peut être utilisée en toute sécurité, il doit autoriser son utilisation par les utilisateurs finaux. Les administrateurs IT peuvent mettre sur liste noire les applications jugées dangereuses, bloquer leur utilisation et trouver une application alternative qui offrirait les mêmes fonctionnalités sans compromettre la sécurité.

ManageEngine Browser Security Plus est un outil que les administrateurs IT peuvent utiliser pour obtenir une visibilité sur les applications utilisées dans leurs réseaux et aussi pour autoriser ou refuser l'accès à des applications Web spécifiques. Il aidera non seulement les administrateurs IT à maîtriser les coûts, mais garantira également la sécurité sans compromettre la productivité des utilisateurs.