Blog

Alors que la pandémie du COVID-19 continue de contraindre les employés à travailler à domicile, les entreprises sont confrontées à des difficultés inédites pour assurer la continuité de leurs activités. Lorsque le travail à distance est rendu obligatoire par le COVID-19, la transition n'est pas sans difficultés pour de nombreuses entreprises ; toutes les entreprises ne disposent pas de l'infrastructure nécessaire pour effectuer ce changement soudain, même en cas de besoin urgent de travailler à distance.

Le principal obstacle est l'acquisition rapide de périphériques permettant de maintenir la productivité des employés pendant le télétravail. La plupart des entreprises n'ont pas d'autre choix que de mettre en œuvre le " Bring your own device " (BYOD), un dispositif qui permet aux employés d'utiliser leurs périphériques personnels pour travailler afin d'assurer la continuité des activités. Le BYOD offre de nombreux avantages, notamment une réduction des coûts d'acquisition du matériel, un turnover plus faible des employés, une productivité accrue, une transition transparente vers le travail à distance, etc.

 

BYOD COVID 19

Lorsque le système de santé Nebraska Medicine et le centre médical de l'université du Nebraska ont lancé le BYOD en juin 2019, seuls 15 % des 14 000 employés et étudiants éligibles l'ont utilisée. Le BYOD, qui a commencé comme une proposition visant à renforcer la sécurité et à réduire la surpopulation sur le campus, s'est rapidement étendu pour aider 90 % des étudiants à passer à la pratique du travail à distance, indispensable pour faire face à la crise du COVID-19 actuelle.

Cependant, le BYOD présente ses propres difficultés ; avec une bonne solution de gestion des périphériques mobiles (MDM), vous pouvez réduire ces difficultés et tirer parti d'une multitude de fonctionnalités de sécurité et de gestion à distance. Quels sont les principaux problèmes, et comment une solution de MDM peut-elle aider à les surmonter ?

1. La disparité des périphériques

Dans les entreprises qui appliquent une politique de périphériques fournis par les employés (EPD), ceux-ci sont achetés auprès d'un nombre restreint de fournisseurs OEM, ce qui en simplifie leur gestion. Cependant, lorsque les périphériques personnels des employés sont utilisés dans le cadre du travail à distance, il devient difficile pour les administrateurs informatiques de gérer différents types de périphériques fonctionnant sur des systèmes d'exploitation différents.

Les solutions de gestion des périphériques mobiles peuvent gérer à la fois les périphériques BYOD et les périphériques d'entreprise qui proviennent de différents fabricants et fournisseurs de systèmes d'exploitation. Par conséquent, les entreprises n'ont pas à imposer de contraintes strictes sur les périphériques autorisés.

2. Les fuites de données

Les données présentes dans les périphériques utilisés à distance doivent être sécurisées pour empêcher l'accès d'utilisateurs et d'applications non autorisés. Ceci implique deux domaines stratégiques différents : la sécurité des données de l'entreprise et la confidentialité des données personnelles des employés, puisque les données de l'entreprise et les données personnelles des employés coexistent dans ces périphériques.

La possibilité de créer des conteneurs d'entreprise dans des périphériques appartenant à des particuliers contribue à préserver l'intégrité des données et la vie privée des utilisateurs. Vous pouvez stocker vos données d'entreprise dans le conteneur chiffré, et également vous assurer que les solutions de MDM ne peuvent pas accéder aux données personnelles des employés présentes en dehors de l'espace de l'entreprise.

3. Un accès sécurisé au réseau

Avec un personnel distant, les entreprises doivent s'assurer que les employés peuvent accéder aux ressources de l'entreprise de n'importe où et à tout moment ; l'accès aux bons outils et aux bonnes données permet aux employés de rester productifs. Toutefois, du point de vue de la sécurité, les entreprises doivent se concentrer sur le renforcement de leur réseau d'entreprise afin que les données sensibles ne soient accessibles que par un canal sécurisé.

Un réseau privé virtuel (VPN) peut être configuré pour établir une connexion sécurisée afin que votre personnel distant puisse accéder en toute sécurité à des données confidentielles. Vous pouvez également établir automatiquement des connexions VPN sur les périphériques afin que les employés puissent accéder à des applications ou à des domaines spécifiques de l'entreprise.

4. Les périphériques perdus ou volés

Étant donné que les périphériques mobiles dans un environnement BYOD sont également destinés à l'usage personnel des employés, la probabilité qu'ils soient égarés, volés ou qu'ils deviennent la proie de cybercriminels est élevée. Aussi essentiel que soit la récupération de ces périphériques, il est encore plus important de récupérer en toute sécurité les données qu'ils contiennent.

Grâce aux commandes de sécurité à distance, vous pouvez suivre l'emplacement géographique de ces périphériques, déclencher des alarmes, les verrouiller à distance et effacer de manière sélective les données d'entreprise qu'ils contiennent. Vous pouvez également marquer les périphériques comme "perdus", ce qui vous permet d'accéder à leurs écrans de verrouillage pour afficher des messages personnalisés et des informations de contact.

Mobile Device Manager Plus est une solution de gestion de périphériques mobiles qui offre des fonctionnalités de sécurité et de gestion à distance pour activer le BYOD, ainsi que pour gérer les périphériques d'entreprise. Il prend en charge les périphériques fonctionnant sous Android, iOS, macOS, Windows, Chrome OS, et bien plus encore. Pour en savoir plus sur la manière d'assurer la continuité des activités à distance, utilisez Mobile Device Manager Plus.

Commencez dès aujourd'hui votre essai gratuit de 30 jours de Mobile Device Manager Plus, entièrement fonctionnel !

 

Tanuj R, Content Writer